23 mai, 2015

Une histoire de méditation.

Il aura suffit d'un déclic. Partir à l'autre bout du monde. Se retrouver dans une ville de surfeurs, Raglan. Chercher un cours de yoga. Ne pas en trouver. Mais trouver une heure et demi de méditation dans un lieu de rêve, Solscape. Et se dire "pourquoi pas". 

Voilà. 

Voilà, comment j'ai réussi à me mettre à la méditation. 

Quelques fleurs pour méditer

Au premier abord, on dirait que c'est simple. Qu'il suffit de le vouloir, de lire deux ou trois livres sur le sujet pour le faire (Je médite jour après jour de C. André, un petit bonheur à lire, relire, offrir, s'offrir). On sait qu'il faut respirer, être dans le moment présent. Oui. Mais non. C'est plus que ça. Bien plus que ça. Même si c'est un bon début.

Je ne saurai pas l'expliquer. Sans avoir la prétention de me classer dans la catégorie des "méditantes", je pense pouvoir dire sans hésiter que ceux qui médite savent. Cette heure et demi de méditation n'était pas la meilleure que j'aie pu faire, loin de là. J'espère sincèrement qu'il y en aura de bien meilleures. Mais elle a tout déclenché. Oui, je me suis endormie. Oui, j'ai bougé. Oui, c'était tellement, trop, long que j'ai failli faire une crise d'angoisse, me lever et partir en courant. Oui, c'était dur. Mais j'ai eu le déclic. Le bien-être que j'ai pu ressentir après, cette sensation de légèreté m'a convaincue.

Je suis pour la méditation laïque. Pas pour un truc où l'on va me parler de Dieu, ou de mes chakras. Cette leçon de méditation a été un peu "trop" d'un coup. Un peu pas comme je le voulais, mais qu'importe, elle m'a mis le pied à l'étrier.

J'avais téléchargé la célèbre application Headspace avant de partir mais je n'avais pas eu envie de me lancer, ou pas la motivation tout simplement. Il m'a fallu quelques jours après cette première séance, pour digérer, pour saisir, pour comprendre. Et puis je m'y suis mise doucement.

Pas de panique, je ne viens pas dire que je suis une pro de la méditation. Je suis sur les 10 premières leçons de 10 minutes depuis trois semaines, en moyenne une tous les deux jours, voire moins.

Et je touche au bout, je termine aujourd'hui (ou demain)(à l'heure où j'écris cette article) mes 10 sessions. Mon budget ne me permet malheureusement pas de payer pour continuer à suivre. Dommage, les sessions "créativité" me parlaient beaucoup... Mais je verrai ça à mon retour. Pour continuer sereinement, j'ai téléchargé quelques documents que l'on trouve en ligne. Et surtout, des méditations plus longues (ce n'est pas gagné, je ne retrouve pas ce que j'aimais tant dans Headspace, je passe mes méditations à m'endormir... mais ça fera l'affaire, c'est un bon exercice).

Qu'est-ce que ça m'apporte ?
La méditation m'a apporté plein de choses. Je pense pouvoir dire que je suis assez sensible à ce genre d'exercice, et même si je suis loin d'être parfaite, je suis très vite emportée. La sophrologue que j'avais vu m'avait dit que j'étais une super patiente pour cette raison.
J'ai tout de suite ressenti des bénéfices à la médiation : moins de maux de têtes (sauf ceux liés aux règles, il va falloir que je me penche sur la question, d'autant que ça me bloque une bonne semaine/10jours par mois), moins de maux de ventre, moins de sieste et moins de ressenti de fatigue : méditer 10 minutes me permet de me relever en forme et de ne pas avoir cette sensation lourde de fatigue, je me sens métamorphosée. Je n'ai pas fait de sieste depuis plusieurs jours :-)

Et, donc, créativité. 10 minutes de méditation me reboostent pour faire mon carnet de voyage. Celui dont je parlais dans un précédent billet. Et me donnent l'inspiration pour des tas d'articles, j'ai envie d'écrire... Miracle, non ? C'est notamment d'une méditation que sortent toutes ces bonnes résolutions du dernier article, je réfléchis énormément sur moi-même. J'ai envie de changer le monde, et ça passe par la méditation et par me changer (en mieux, j'espère!) moi-même.

Photo

Bon, mis à part tout ça, toutes ces choses positives, j'ai quand même un peu de mal à m'y mettre. 10 minutes par jour, ce n'est rien, mais j'ai du mal à les trouver. Procrastination, n'est-ce pas ? Je me rends compte que je suis vraiment une grosse flemmarde, et que, même si 10 minutes ne représente quasiment rien dans ma journée, j'ai vraiment du mal à me décider. Peur d'être dérangée aussi. Pas envie de quitter l'ordinateur (qu'a t-il de si intéressant à me dire ?). Pas envie de quitter mon bouquin (je ne parle pas de celui que je suis en train de lire actuellement qui est vraiment horrible). Il va falloir que je trouve un peu plus de motivation !

Je crois que c'est à peu près tout ce dont je voulais parler sur la méditation. Cet article un peu brouillon a pour but de vous dire : lancez-vous. Essayez. Et lisez aussi l'article de Caroline du blog Le plus bel age
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...