19 juin, 2014

Orlando, (presque) un an après...

Il y a un an, je n'en pouvais plus d'attendre les vacances. Je n'avais qu'un seul sujet de conversation à la bouche. Je mettais de l'argent de côté. Je décomptais les jours. Je passais mes journées à lire des forums Disney et à regarder la température à Orlando. J'appréhendais la chaleur, justement. Il y a un an, je me préparais à un immense voyage : partir hors de l'Europe, aux Etats-Unis, à Walt Disney World, mon rêve de gamine. 

Il y a 14 mois, je me prenais une claque monumentale.

J'en ai encore les larmes aux yeux quand j'y pense. Comment on était sur la sellette et comment on s'est retrouvé. Comment ce voyage a été une bouffée d'air frais entre nous, pour nous, chez nous. Comment il nous a perturbés, aussi. Combien de mois a t-on mis pour se remettre de ces 10 jours loin de tout ?

Combien de pensées par jour avant d'avoir envie de continuer de vivre ici ? Combien de fois se dire "si on était là-bas tout serait plus simple" ?
Oui, c'est tout à fait ça. Parce qu'une fois rentrés, on s'est dit qu'une autre vie était possible. Ailleurs. Pas en France. En voyage, peut-être. Dans un autre pays, c'est certain. 

Ce voyage a été un élément déclencheur pour beaucoup de choses. Je suis contente d'être rentrée pour ça, pour cette impulsion que ça nous a donné. Mais il a aussi mis à nu beaucoup de moins bonnes choses, beaucoup de mal-être, et pour ça, j'aurai aimé ne jamais revenir ici. J'aurai aimé tout plaquer, appeler la famille et dire "je ne rentre pas".

Bon, le fait est là, il a bien fallu revenir. Tant bien que mal, se refaire à la vie d'ici. Se rassurer en se disant que notre vision en est faussée puisque nous étions des touristes, que la vie là-bas n'est certainement pas meilleure qu'ici... Mais quand même. Se remettre dans le bain, travailler, penser à d'autres voyages, d'autres destinations peut-être... Penser à aller vivre ailleurs ? Pourquoi pas. 

La Floride me parait si loin. J'ai l'impression d'avoir tellement grandi, évolué, depuis. Ce voyage fait parti de moi, de ma construction, de mon évolution positive. Je me plais à dire que j'ai laissé une partie de mon âme là-bas, qu'Orlando est maintenant l'un de mes horcruxe. J'y retournerai, c'est sûr. Quand ? Impossible de le dire. Dans 10 ans peut-être, qui sait ?

En attendant, j'avais envie de poster ici quelques photos que je n'avais pas publiées avant. Pour me souvenir. Pour penser un peu à ce doux moment. A ce temps suspendu. Pour voir si je pleure encore un peu devant mon écran. Pour savoir si ça me manque autant que je ne cesse de le répéter.

Premier avion depuis au mois 10 ans... Le grand départ !
4 heures d'escale à Charlotte... C'est long !
1ère impression des USA : un burger king pour monsieur et un advil pour moi... 

1ère journée, les boutiques ! Les malls... Cette découverte !
(photo par mon chéri, on s'en doute)

Notre chez nous pour presque 10 jours.

2ème jour à Universal Studios. L'une de mes photos préférées.

Notre resto préféré : IHOP. Le maître mot du séjour ? Manger.

3ème jour : visite de "la ville".
Les pompiers américains. Et nous : les vrais touristes.

4ème jour : la mer, à Daytona Beach. Le rêve.

Les 6 jours suivants : Disney. Hé oui. 

Le rêve de gamine est là. Sous mes yeux.

Chambre Petite Sirène à l'hôtel pour finir en beauté. La fin est proche.

Dernier resto et moment dans les parcs. Le rêve se termine, demain, c'est le départ.

Dans le bus qui nous ramène à l'aéroport... Fini le séjour de rêve et retour à la réalité.



Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. Réponses
    1. Oh que oui, je cherche encore quoi faire de toute ces photos !

      Supprimer
  2. Je te pose une question un peu naïve, mais bon, je me lance. Quand on a la chance d'aller dans un pays aussi éloigné, et qui fait un peu rêver, ce n'est pas frustrant d'y passer autant de temps dans un parc d'attraction ? Je pense que ce serait un souci pour moi, c'est pour ça que je demande.:) Chouettes photos, en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est marrant parce que quand on a annoncé à tout le monde qu'on partait à WDW (oui, parce qu'on allait pas aux USA mais bien à WDW), les gens nous on dit "quoi?! mais vous ne passez même pas par NY?! c'est nul!"...

      Ce n'était pas frustrant (pour moi) parce que c'était le but de mon voyage. Si ça n'avait tenu qu'à moi, j'aurai passé les 10 jours complet (voire plus) chez Disney. Mon chéri était un peu plus dubitatif (d'où les 3 jours de "rien") et finalement, les parcs sont tellement oufs qu'il ne regrette rien du tout. On a même qu'une envie : y retourner.

      Bon, bien-sûr, quand on retournera en Floride, on ne fera pas la même chose. Je pense qu'on partira plus longtemps pour faire au moins autant de parcs mais aussi plus de visites des alentours et de la Floride en elle-même...

      Supprimer
  3. j'adore la Floride: j'y suis allée déjà 3x15 jours (sur les 4 dernières années ;-)) , et de façon général j'adore les USA. Comme toi à chaque retour c'est la grosse déprime, je me verrais bien habiter là bas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, la douceur de vivre floridienne... <3

      Supprimer

Un petit mot ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...